mercredi 13 août 2008

L'augmentation des prix de l'alimentation dans le monde pressurise les programmes VIH/Sida


La croissante augmentation des prix pourraient engendrer un manque de nourriture disponible et mettre en danger les personnes séropositives des PED.



1 commentaire:

nyobed a dit…

Plus que les programmes spécifiques au VIH/SIDA, la hausse des prix est prejudiciable pour ceux qui ont d'habitude faim. le plus est l'impact inévitable que cette situation aura sur les personnes souffrant du VIH/SIDA. Car déjà assez préoccupées par d'innombrables problèmes quotidiens, mal leur en prend maintement de faire face l'ccès limité à la nourriture qui accompagne irrévocablement les soins medicaux. lorsque l'accompagnenutritionnel est parfois de qualité approximativé, la reponse immunitaire, peut être retardée voir s'annuler par qu'on n'a pas ce qu'on désire manger. Mais il est pour le moins ridicule de noter pendant des efforts sont consentis pour freiner l'impact du SIDA,d'autres pesenteurs viennent annuler tout. comme si tout est toujours à recommencer. Quelle merde mon Dieu!